Programme qui permet aux jeunes autochtones de 18 à 29 ans de La Tuque de se bâtir et se construire. Dans une perspective d’accroître la participation au marché du travail des jeunes autochtones qui composent avec la réalité urbaine, le CAALT offre à ces derniers un meilleur soutien et un accompagnement dans leur démarche d’intégration au marché du travail ou de retour aux études. Le projet Amiskw offre la possibilité d’apprendre à connaître les divers services de notre région, d’accroître la confiance en soi des jeunes, d’élargir leurs horizons et de diminuer les problématiques sociales.

Bien que naturel pour certains, l’acquisition de compétences est une démarche plus complexe pour d’autres, une aide personnalisée est offerte à tous nos clients désireux d’effectuer une démarche dont le but est d’intégrer le marché du travail, de mettre sur pied une entreprise ou de retourner sur les bancs d’école.

Il est essentiel au bon fonctionnement de ce programme de cibler les besoins individuels de chaque participant. Passant de l’élaboration d’un premier cercle social en milieu urbain à faire un stage d’observation, les démarches peuvent débuter à tous les niveaux, en fonction du client, de ses besoins et de l’étape où il se trouve.

Il est fondamental de comprendre que chaque démarche est unique et individuelle. Nous pouvons généraliser certaines étapes et estimer les temps que nous passerons à les réaliser, mais dans la démarche, nous devons adapter chaque intervention aux besoins que les jeunes rencontrent. Aucun processus n’est identique et l’accompagnement nécessite des rencontres, des analyses, des discussions et une adaptation.

Service offert du lundi au jeudi de 9 h à 15 h